Photo_044            Une nouvelle fois, l’étape commence par de la route sur environ 60km. Nous passons notamment par la petite ville de Rissani, où nous trouvons un Cyber-Espace pour vous donner de nos nouvelles en direct sur le blog. Durant cette courte halte, nous sommes assaillis par un groupe d’enfants visiblement très friands de stylos ! Mais une fois de plus, nous ne pouvons qu’apprécier la gentillesse des populations locales.

Cf : http://www.360ouest.com/reportages/4ltrophy-20/

            Nous reprenons finalement la route afin de ne pas arriver trop tard à l’entrée de la piste. En effet, une arrivée après 12h30 à ce checkpoint nous contraindrait à terminer l’étape par la route en plus de nous mettre hors course ce qui ôterait indéniablement tout l’intérêt de notre journée !

            Bien heureusement, une telle mésaventure n’est pas encore pour aujourd’hui et nous retrouvons la piste avec un plaisir non dissimulé même si celle-ci est aujourd’hui beaucoup plus lente, du moins au départ. L’épreuve d’orientation se corse encore un peu aujourd’hui mais une fois encore nous semblons bien nous en sortir.

            Puis survient la grosse frayeur de la semaine lorsque nous nous retrouvons bloqués au milieu d’un oued asséché où personne n’a encore osé s’aventurer ; c’est d’autant plus dommage que nous y avions déjà parcouru une distance importante et que cette option aurait vraiment pu s’avérer payante dans l’optique de la course d’orientation à laquelle nous commencions à penser compte tenu de nos bonnes performances des jours précédents. Malheureusement, nous nous retrouvons complètement isolés – nous venions de perdre de vue Damien et Boris – et pouvons observer passer des files de 4L à plus de 300m de part et d’autre de l’oued. C’est ensuite à l’hélicoptère du directeur de course de nous narguer en passant juste au-dessus de nos têtes alors que nous ne trouvons pas de solution !

            Finalement après plus d’une demie heure d’efforts nous parvenons à nous sortir de cette situation et regagnons la piste qui est maintenant de plus en plus rapide et où le plaisir de pilotage est décuplé !

            Lorsque nous rallions l’arrivée du jour à Timerzif, nous sommes surpris d’observer que nous arrivons dans le premier tiers des équipages malgré notre petite mésaventure.

Photo_069            En ce qui concerne le bivouac, nous sommes prévenus : « Attention aux scorpions qui profitent de la moindre ouverture pour se faufiler dans les tentes ! ». Avec cela nous passerons certainement une bonne nuit !

            Avant d’aller manger, nous essayons de remettre en place le silencieux qui nous dérange de plus en plus du fait des gaz d’échappement qui rentrent dans l’habitacle et du bruit qu’engendre son absence. Espérons que cette réparation sera efficace !

            Inutile de préciser que la soirée se déroulera une fois encore dans une très bonne ambiance et nous avons plutôt intérêt à en profiter car il s’agit déjà du dernier bivouac mis en place par l’organisation car demain débute la dernière étape qui se déroulera sur deux jours avec bivouac sauvage entre les deux.

Ville traversée : Rissani

Distance parcourue : 159,2km

Album photo : 20/02/2008 : Merzouga / Timerzif -Etape 4- 

Au départ de Merzouga...
Vidéo envoyée par Manaco44